L’Etat hébreu bien noté sur l’échelle du bonheur

L'OCDE mesure le bonheur!

L’Etat hébreu affiche des résultats étonnants dans le cadre du « better life index », l’indicateur du mieux-vivre aux 11 critères, lancé en mai 2011 par l’OCDE. Selon la dernière livraison, rendue publique début avril, Israël se classe au 5e rang des 36 pays répertoriés en matière de santé et au 8e rang sur l’échelle du bonheur. Et ce, en dépit de scores peu flatteurs obtenus en matière de logement (28e rang), de revenu (16e place, avec un revenu disponible de 6.000 shekels par mois, soit 1.263 euros), de sécurité de l’emploi (20e), ou d’éducation (29e rang).

« L’espérance de vie en Israël est élevée [82 ans pour les hommes et 84 pour les femmes, NDLR] , le niveau de santé reste satisfaisant, et nous sommes fiers des performances du pays sur le plan scientifique et dans la high-tech. Tout cela influe sur la façon dont les Israéliens ont répondu », commente Itzhak Harpaz, du centre d’études des organisations et des ressources humaines de l’université de Haïfa.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’Israël est bien noté sur l’échelle du bien-être. Il y a un an, le premier rapport des Nations unies sur le bonheur dans le monde a classé Israël au 4e rang sur 193 pays. Dirigé par l’université de Columbia Earth Institute, le rapport avait hissé le Danemark à la première place, les Etats-Unis à la 11e et le Royaume-Uni au 18e rang.
http://www.oecdbetterlifeindex.org/fr/countries/israel-fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*