La semaine passée, une vingtaine de startups françaises et un peu plus d’une quarantaine d’investisseurs internationaux ont été mis en relation durant deux jours, à l’initiative de Bootcamp Ventures.
Les startups pitchent devant un parterre d'investisseurs étrangers
Ce type d’initiative est assez rare pour qu’on le mentionne une nouvelle fois sur ce site. Les startups françaises sont souvent de véritables pépites (ex: Criteo, blueKiwi, etc.), dotée d’un véritable savoir-faire technologique, mais souvent pas assez ou mal positionnées vers l’étranger. C’est un peu l’inverse des startups israéliennes, qui se développent souvent à partir d’idées assez sommaires, se « vendent » suffisamment bien auprès d’investisseurs pour lever les fonds qui leur permettront de se démarquer d’un point de vue technologique…
Wrap-up session après deux jours de discussion et de présentations

Et si l’avenir des startups françaises était de se faire coacher par des investisseurs israéliens?


Herve Kabla

Directeur général de l’agence Be Angels, blogueur sur hervekabla.com et auteur des livres Les médias sociaux expliqués à mon boss et Médias sociaux et B2B, Hervé collabore également au site SiliconWadi.fr..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *