Waze se repositionne chez Google!

Après plus de 6 mois de recherche d’un acquéreur, Waze a finalement atterri chez Google. Apple, puis Facebook, avaient auparavant été envisagés. Le montant du deal n’a pas été annoncé, mais les rumeurs parlent d’environ 1,3 milliards de dollars.

Google et Waze unissent leurs forces

Au-delà des rumeurs et des on-dits qui se sont multipliés, notamment sur le rejet d’une offre Facebook pour ne pas quitter le territoire israélien, que peut-on dire de cette opération?

Pour Waze

C’est indéniablement une réussite et le passage à la vitesse supérieure. En près de quatre années d’existence, Waze a certes séduit un public nombreux  (quelques millions d’utilisateurs revendiqués), dans plusieurs pays (Israël, mais aussi Royaume-Uni, France, Allemagne, Afrique du Sud, et Etats-Unis), mais restait cantonné au statut d’application qui ne pouvait se faire connaître que par le bouche-à-oreille ou des investissements en communication.

Avec cette acquisition, non seulement les fondateurs et leurs actionnaires réalisent une belle opération, mais surtout, Waze va pouvoir bénéficier de la force de frappe de Google et de nouveaux moyens, notamment sur la cartographie. Car si les premiers Wazers participaient à l’effort en construisant les cartes, rien ne dit que ce système pourrait se démultiplier dans d’autres pays. Avec l’aide de Google, Waze bénéficie d’un seul coup d’une cartographie mondiale, et deviendra LA solution de navigation GPS pour tous les automobilistes, disponible gratuitement dès qu’un réseau 3G est disponible (se pose la question du roaming…).

Pour Google

Au départ, on peut se demander pourquoi Google a investi dans Waze, car Google a déjà doté Google Maps d’une technologie de guidage GPS. Vraisemblablement, Google a dû être attiré par la base installée et la communauté des Wazers, conducteurs actifs, n’hésitant pas à partager informations et positions des radars sur leur application préférée, à discuter dans des groupes internes à Waze, à faire évoluer les cartes ou le logiciel, et à se comporter comme des « ambassadeurs » de leur produit préféré.

Mais c’est surtout du côté des informations liées aux usages des utilisateurs que Google trouvera son intérêt. Les données collectées en temps réel pourront probablement être couplées à des données privées collectées sur d’autres réseaux. D’autant plus que les données Waze sont stockées sur des mobiles.

Enfin, Waze propose également un dispositif de display original, déjà mis en oeuvre de temps en temps, comme ci-dessous.

La publicité est désormais apparue dans Waze aussi

A propos de Herve Kabla

Directeur général de l'agence Be Angels, blogueur sur hervekabla.com et auteur des livres Les médias sociaux expliqués à mon boss et Médias sociaux et B2B, Hervé collabore également au site SiliconWadi.fr..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*